Quel est le pouvoir de la danse sur le corps et le mental ?

Savez-vous qu’en plus de sculpter notre corps et de muscler notre mental, la danse rend plus intelligent ? C’est la bonne nouvelle du jour : Intelligence is sexy…

—————————————————————————————————————————————-—————————————————————————————————————————————–

Cure de jouvence, élixir de jeunesse, capacités cérébrales renforcées, remède contre le blues et le stress, la danse est une véritable malle aux trésors ! Vous êtes en proie à une fatigue passagère ou chronique, votre routine vous pèse, vous sentez que vous avez besoin de quelque chose de nouveau, boostant, énergisant, de rompre avec le quotidien, ou bien vous souhaitez juste vous sentir mieux dans votre peau ? Faites de la danse.

Le pouvoir de la danse sur la santé

Cœur et Cerveau

Selon une étude réalisée sur un échantillon de 48 000 personnes de plus de 40 ans par des scientifiques de l’université de Sydney en Australie, 3100 personnes ont déclaré pratiquer régulièrement la danse. Toutes ont fait l’objet d’un examen révélant un état de santé excellent, une apparence physique plus jeune et un indice de masse corporelle meilleur que la moyenne. Rarement malades, ces personnes possèdent un risque cardio-vasculaire moindre et améliorent également leurs capacités cérébrales. Car la danse participe à la stimulation de nos capacités cognitives en sollicitant notre coordination. En effet, apprendre une chorégraphie, prendre ses repères dans l’espace, faire corps avec la musique et avoir conscience des autres autour de nous, requiert la participation de différentes zones de notre cerveau au même moment. En d’autres termes, danser stimulerait la connectivité du cerveau en générant de nouvelles connexions neuronales. En particulier, l’hippocampe qui joue un rôle de premier plan en termes de mémoire, a tendance à rétrécir naturellement en vieillissant. La danse aurait un effet de diminution de la perte de volume de l’hippocampe, facilitant ainsi la mémorisation.

Des études sur des personnes âgées publiées dans le New England Journal of Medicine, ont également révélé que la pratique de la danse lutte contre la maladie d’Alzheimer ou la démence, et en retarde le développement. L’association vaincrealzheimer.org a d’ailleurs fait appel à Rodolphe Fouillot, danseur et chorégraphe professionnel dans le cadre d’ateliers danse à l’EHPAD Sainte-Anne d’Auray de Châtillon (92) pendant un an. Voici sa conclusion « En effet, j’ai vu des effets positifs chez ces personnes. Je ne suis pas médecin, ni art thérapeute, mais quand on travaille au jour le jour avec ces personnes, on voit une évolution dans leur comportement. Pour moi il y a une mémoire du corps et elle doit être prise en compte parce qu’elle aide à vivre mieux. »

Corps

Saviez-vous que le manque d’activité physique tue davantage que l’obésité ?

Votre corps est votre maison, votre terre, votre boussole, votre outil le plus précieux à bien des égards ! Lignes, port de tête, grâce, musculature, gainage, la danse sculpte notre corps et lui rend toute sa noblesse. Danser affine et allonge les muscles grâce au travail de nombreux étirements nécessaires à une bonne récupération et à une bonne gestion du capital musculaire. La visualisation d’une jambe qui s’allonge et s’élève par exemple est également un bon outil pour aider son corps à gagner en efficacité. Concrètement, voici les résultats que vous pouvez obtenir en pratiquant 1 à 2 fois par semaine seulement :

  • Perte de poids
  • Gainage et renforcement de la ceinture abdominale
  • Tenue du dos
  • Galbe des fessiers
  • Allongement du buste
  • Tonification des bras et de la poitrine
  • Souplesse
  • Silhouette plus longue
  • Affinement des jambes
  • Meilleure circulation de l’énergie
  • Amélioration du souffle et de l’endurance
  • Augmentation de la force des muscles jambiers
  • Meilleur équilibre

Et la liste est non-exhaustive !!!

Personnellement, le tango argentin m’a beaucoup aidé à travailler la ligne de mes jambes, le déroulé du pied, le rapport au sol et la façon de me déplacer. Le classique m’a tonifié le dos, les bras, allongé le buste, la colonne vertébrale, a amélioré ma détente. Le jazz m’a enseigné les bons placements, la coordination de nombreux mouvements en même temps, la souplesse, la rapidité de déplacement, la musicalité, et comment danser grand et donner du corps au mouvement.

Le pouvoir de la danse sur le mental

Blocages émotionnels, croyances limitantes, enthousiasme en berne, morosité, stress ? La bonne nouvelle c’est que la danse stimule les hormones du bonheur !

Moral

Certaines hormones et neurotransmetteurs qui influencent les sensations de bien-être et de bonheur sont directement affectés et influencés par notre style de vie et nos gestes au quotidien. Pratiquer la danse libère la création de dopamine (sensation de bien-être) et la sérotonine (humeur). Bouger est indispensable à notre santé physique et mentale et la musique joue un rôle essentiel dans la sensation de plaisir. Danser c’est déjà faire sourire notre petite flamme intérieure qui dopée par ce nouvel élan réchauffera notre moi, et amènera le sourire jusqu’à nos lèvres.

Danser c’est également être dans l’instant présent. Ce qui veut dire qu’on laisse ses anxiétés, ses contrariétés au vestiaire. Une fois la porte du cours de danse franchie, on se concentre sur les exercices, la musique, la chorégraphie et tout le reste s’envole comme par magie…

Social

Retrouver des gens quotidiennement durant un cours, travailler, transpirer ensemble et partager les mêmes moments d’euphorie, d’enthousiasme, ou de frustration, est une des meilleures façons de créer du lien de qualité. Car en effet, nous sommes tous élèves dans un cours de danse. Nous sommes égaux dans l’apprentissage même si certains vont plus vite ou sont plus doués que d’autres. Ici, pas de masque social, pas de faux-semblants car la danse peut avoir l’effet d’un miroir grossissant alors autant cultiver l’authenticité. Si vous saviez le nombre de belles relations que j’ai pu nouer dans la danse, à quel point j’ai pu être inspirée par mes rencontres, je mesure aujourd’hui qu’une des plus grandes richesses que l’on possède, ce sont les autres.

Epanouissement

La danse participe à la construction de soi. Amener notre mental à ne faire qu’un avec notre corps est une des clés de l’épanouissement et de la réussite personnelle. Certes danser n’est pas toujours simple mais un travail régulier aide à lâcher-prise, à être plus disponible, plus à l’écoute de soi et des autres. C’est un chemin qui mène à l’harmonie avec soi et avec autrui et en cela, je dirais qu’on se rapproche chaque fois d’une meilleure version de soi-même, que l’on développe une attitude positive et bienveillante. En résumé, danser rend heureux ! Vous avez tout à y gagner !

 

Alors, on s’y met ?


Cet article vous a plu ? Peut-être aurez-vous envie de télécharger mon livre gratuit sur « les 5 réflexes super simples pour réduire le stress + les 5 secrets de danse » ?

Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement.

A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *