Accompagnement de l’enfant

L’enfant est l’adulte qui changera le monde de demain

 

Les enfants sont les adultes de demain et ils ont un grand rôle à jouer dans la progression de notre monde. Les inspirer à créer leurs désirs de vie est le plus beau cadeau que nous puissions leur faire. Dès le plus jeune âge, l’enfant met en place des schémas de compréhension et de fonctionnement issus de ses expériences et inspirés par son entourage. Son corps est le premier canal par lequel il expérimente le monde sans filtre. Pour l’enfant, avoir de conscience de son corps est une manière d’apprendre le monde qui l’entoure et d’y participer pleinement.

 

 

L’enfant est une personne à part entière

La danse invite les enfants à rester dans l’instant présent, à calmer leur mental, et développe leur niveau d’énergie tout en leur apprenant naturellement à la canaliser. Elle apporte joie et concentration, ouverture vers les autres, confiance, courage, estime, dépassement de soi, multi-potentialité, solidarité, et force de groupe. Elle favorise la motricité, la connexion neuronale et conduit à l’harmonie et à l’épanouissement. Elle lui permet d’explorer la liberté d’être entièrement lui en l’encourageant à mettre en lumière son unicité. Et c’est peut-être cela le plus important car chaque enfant est unique et chacun a sa petite pierre à apporter. La danse est un outil magnifique et puissant qui éclaire leur conscience sur tout le potentiel qui bouillonne en eux et qui ne demande qu’à s’exprimer.

Avoir partagé la danse avec les enfants du monde au cours de mes voyages personnels est un immense privilège car l’expérience m’a permis de mesurer l’impact de la danse sur les jeunes populations de cultures, de mentalités et de langues différentes. Chaque fois, j’ai réalisé à quel point ces expériences autour de la danse créaient du lien entre les enfants. J’ai constaté leur joie de danser même si la plupart n’avait aucun acquis. J’ai vu les plus timides danser en 1ère ligne, certains changer leur regard sur eux-mêmes, d’autres faire des progrès fabuleux et gagner en assurance et en maturité. J’ai vu des visages tristes s’animer et offrir des sourires radieux, j’ai vu des petites étincelles jaillir, et surtout je les ai vus accomplir quelque chose dont ils sont ressortis fiers et heureux, et je sais que ces petits moments de grâce pourront jouer un grand rôle au moment où ils en auront le plus besoin dans leur vie.

Je m’adresse à l’enfant comme je m’adresserais à une personne adulte. J’adapte simplement mon vocabulaire pour me caler sur les mêmes ondes que lui. Je lui donne l’entière responsabilité de réaliser ou pas ce que je lui propose. Il a le choix d’accepter ou non et cela n’est ni bien ni mal car la décision et l’action du moment lui appartient et se doit d’être respectée.

 

Une écoute empathique x 10

Lorsque j’étais moi-même enfant, ma timidité maladive était un poison, un calvaire, une prison.  Elle me bloquait en tout. Je n’existais qu’en transparence. J’étais experte en l’art de passer inaperçue, certains professeurs ne connaissaient même pas mon nom à la fin de l’année scolaire et pensaient que mon cas était désespéré.  Pourtant, cette carence que je vivais comme un handicap à l’époque, a développé en moi une faculté d’écoute que je ne soupçonnais pas. Comme je ne m’exprimais pas, j’écoutais. J’entendais autrement qu’avec mes oreilles. Je captais comme des vibrations, des ondes d’énergie. Je comprenais par le corps, par mes sens. Aujourd’hui, ce petit 6ème sens chez moi me permet de sentir de quoi la personne que j’accompagne a besoin – car elle n’en est pas toujours consciente – sur quoi elle doit travailler et comment je peux l’aider à avancer et à croire en elle. L’enfant ne sait pas toujours mettre des mots sur ses émotions et sur ce qu’il vit. Alors je me « branche » sur son canal et je vois en lui.

J’accompagne l’enfant à aller vers lui-même. Apprendre à se connaître, respecter son corps, communiquer avec lui-même et avec son entourage, s’affirmer de façon posée et calme, canaliser son énergie et l’utiliser à bon escient, développer sa créativité sont des qualités qui – acquises tôt – permettent à l’enfant de grandir sainement et sereinement.

J’aime encourager l’erreur, même si elle n’est pas en vogue dans notre société. Pourquoi ? Parce que sans erreur, aucune progression n’est possible. Combien de chutes l’enfant fait-il avant de savoir marcher ? L’erreur n’en est pas une. L’erreur est juste un pas précédant un autre, et encore un autre, jusqu’à l’objectif atteint. C’est tout.

Ce que la danse m’a apporté, je le mets à sa disposition afin qu’il se révèle à lui-même. Chaque enfant a un « super pouvoir » qu’il ignore. Lui en faire prendre conscience est un véritable gain de temps et d’énergie pour lui, sans parler de la confiance et de l’estime de lui-même que cela génère. L’enfant qui dépasse sa peur, ose, essaie, se lance, est un héros. Et bien-sûr les héros ont des super pouvoirs ! La différence est qu’ils ont conscience de leurs facultés et que cela leur donne des ailes. L’enfant n’a pas besoin d’avoir confiance en lui pour incarner sa puissance, il a juste besoin d’être courageux – ce qu’il est souvent sans le savoir – et de faire un 1er pas. La confiance en soi vient naturellement après cela. A chaque nouveau challenge qu’il rencontrera dans sa vie, la confiance ne sera pas toujours au rendez-vous – on ne maîtrise pas toujours du 1er coup ce que l’on ne connaît pas – mais le courage d’essayer sera bien présent car il l’aura déjà mis en pratique et en aura constaté les bénéfices. 

 

Pédagogie

Par le jeu, le mouvement et la musique, l’enfant apprend à reconnaître les différentes parties de son corps, à l’aimer dans sa globalité et dans sa particularité, et à prendre conscience de son ressenti. Être à l’aise dans son corps et accueillir ses émotions est une clé indispensable pour aider l’enfant à devenir acteur de son existence et à évoluer vers une vie choisie et responsable.

La musique permet à l’enfant de se connecter à ses émotions et de le stimuler. Chaque musique est précisément choisie en fonction de l’exercice à pratiquer et dans un objectif d’expression de soi.

Pour les plus petits, chaque exercice est associé à une petite histoire afin que l’attention de l’enfant soit immédiatement captée. Ainsi la rentabilité pour lui est immédiate, son corps et son esprit sont sollicités et l’invitent à explorer sa gestuelle et sa personnalité.

Je m’attache à ce que la joie soit la première émotion ressentie chez l’enfant dans le travail que je lui propose. La joie est une pilule miracle. Le travail est ludique même s’il est cadré. L’enfant interagit par le jeu. Il se laisse porter par lui, ce qui l’invite à s’exprimer plus facilement.

Au programme : échauffement ludique et convocation de l’énergie, apprentissage du rythme, du déplacement en utilisant l’espace comme un terrain de jeu où l’enfant offre sa présence au monde, étirements, apprentissage de la synchronisation des mouvements dans le groupe, notions de dissociation, stimulation de la créativité et de l’imagination, expression, détente, respiration et relaxation.

 

Cours particuliers et accompagnement personnalisé

  • Cours particulier  :

J’aime travailler en cours particuliers ou petits comités pour être totalement disponible pour chaque enfant. Je propose également des stages à Paris, en Ile de France ou en Province, de façon ponctuelle. Les cours de danse peuvent être suivis d’un accompagnement plus personnalisé si besoin. Je m’adapte aux horaires et m’applique à organiser les cours au plus proche du domicile de l’enfant.

– 1 heure : 40 € + location de salle

– 1h30 : 55 € + location de salle

 

  • Accompagnement approfondi (me contacter)

Lire le non verbal chez l’enfant est la base de mon approche. C’est comme lire entre les lignes : il y a ce que disent les mots, et ce qu’expriment les silences, le ton, le style. La gestuelle, la posture, l’attitude sont des éléments qui traduisent l’état d’esprit et le ressenti d’une personne. En dansant avec les enfants, je les amène à prendre conscience de leur vérité, de leur éclat, de leur énergie, de toutes leurs aptitudes. Peu à peu, ils valorisent le regard qu’ils ont d’eux-mêmes. Ils investissent leur corps et lèvent certains blocages comme la timidité, l’introversion, le stress, la gestion des émotions, le manque de confiance et d’estime, la peur du regard et du jugement de l’autre. Ils s’épanouissent, apprennent à se concentrer durablement, et découvrent le goût de l’effort et du travail de répétition.

Si l’école leur apprend à Faire, danser leur apprend à Etre. L’enfant d’aujourd’hui, est comme l’adulte, sur-sollicité par l’information. Nos technologies modernes, même si elles ont révolutionné positivement nos modes de vie, favorisent souvent la dispersion au dépens de la concentration. L’aspect ludique du monde virtuel séduit beaucoup les enfants, et l’utilisation des écrans à outrance peut nuire au développement de son imagination créatrice. Lorsqu’il danse, l’enfant utilise son corps et sa personnalité, peu importe son niveau. Il n’a besoin d’aucun élément extérieur pour explorer toutes ses facettes. Il a le pouvoir d’incarner ce qu’il désire.

Comment se passe l’accompagnement ?

Je rencontre l’enfant, nous dansons ensemble et je perçois ce dont il a besoin. Je le challenge sur ses blocages sans qu’il ne s’en rende compte afin qu’il les dépasse et qu’il prenne conscience de ce qu’il a réalisé. Les RDV  suivants ne sont pas forcément dansés, c’est à sa convenance. Je passe du temps avec lui pour l’aider à avancer vers lui-même de façon sereine et pérenne.

 

Informations et contact : hello@condanse.fr

 

 

Je crois intimement qu’il est essentiel que nous prenions soin de nous car nous avons tous une petite pierre à apporter à l’édifice du monde.

Révélons nos talents pour contribuer.